Pêcheurs sur le lac

Il est de ces rencontres qui résonnent en vous tout au long de votre vie. Au cœur du Myanmar Birmanie, sur le lac Inlé, les habitants se déplacent en pirogue de maison sur pilotis en maison sur pilotis. L’eau est calme et apaisante, mais s’étend à perte de vue. Et pour faire pousser leurs légumes, ils ont façonné des jardins flottants. C’est en louant une pirogue sur la berge et en partant à l’aventure sur ce lac gigantesque que nous avons fait la plus magique des rencontres. Une belle leçon d’humilité et de partage, qui a totalement transformé notre séjour au Myanmar. Voici comment.

Le lac Inlé, un lieu iconique du Myanmar à ne pas manquer

Au cœur du Myanmar Birmanie, lové entre des montagnes et collines, le lac Inlé se montre bien insolent. Une immense étendue d’eau de plus de 100km2 et ses 70,000 habitants, répartis dans des villages flottants au milieu du lac. Au petit matin, vous pourrez y voir les pêcheurs, célèbres pour leurs chapeaux ronds de paille et leurs nasses. Ils utilisent la technique de rame traditionnelle du lac: celle de la jambe enroulée autour de la rame, ce qui leur permet d’avoir les deux mains libres pour pêcher. L’après-midi, les femmes et les enfants transportent tissus et récolte vers le port principal du lac pour le vendre au marché. Le soir, vous pourrez profiter sur le lac du plus beau ciel étoilé que j’ai eu à voir en Asie. Si vous avez autant de chance que moi, peut-être verrez-vous passer une étoile filante – une petite once de magie dans votre voyage! Mais ce qui rend ce lac incroyable, c’est comment ses habitants ont réussi à y créer des jardins flottants, directement sur le lac. Et figurez-vous que la spécialité de la région, c’est la tomate.

Un pari audacieux

Sous un magnifique soleil, alors que nous sommes à pied autour du lac, nous tombons sur un panneau incitateur « Boat rental ». Tentant, non? 15$ plus tard, nous voici sur une pirogue de bois avec sa rame. La pirogue est très plate et tangue énormément. Il est difficile de se stabiliser. A chaque coup de pagaie, de l’eau pénètre dans l’embarcation. Notre rameur, concentré sur la rame, navigue tant bien que mal entre les touffes d’herbe.

Pirogue sur le lac

Pirogue sur le lac

L’eau n’est pas turquoise ou transparente, mais arbore un délicieux bleu profond. La surface se ride à peine lorsque la pirogue avance. C’est une sensation étrange, comme si notre barque n’était pas en contact avec l’eau mais volait à sa surface sans la toucher. Les manoeuvres ne sont pas évidentes mais avec de la concentration, la maîtrise de la barque se fait plus sereine. Quand soudain, il apparait…

Une rencontre pas comme les autres

Sur notre droite, dans un enclos d’herbe rectiligne à la surface de l’eau, nous le voyons debout dans sa barque. Il porte un chapeau pour se protéger du soleil et semble bien plus adroit que nous à la manœuvrer.

Birman sur sa pirogue

Birman sur sa pirogue

Nous l’interpellons en faisant de grands gestes qui font quelque peu chavirer notre frêle embarcation. Il s’approche de nous. Visiblement, l’homme ne parle pas anglais. Ca ne va pas être pratique pour communiquer. Nous nous demandons comment sont « fabriqués » ces jardins et tentons de nous faire comprendre en mêlant anglais et gestes. Il semble nous comprendre, saute dans notre barque, prend la rame, et commence à pagayer. Où allons-nous? Aurait-il compris ce que nous lui avons demandé? En quelques coups de rame, nous voici sur le lac. Il bifurque sur la gauche, et entre dans un jardin flottant. Visiblement, nous avons rejoint un de ses voisins qui est justement en train de confectionner des jardins flottants.

Maraicher

Maraicher construisant un jardin flottant

Alors le voici le secret des jardins flottants du lac Inlé: les paysans posent sur l’eau des amas de paille serrés par des cordes. Sur ce tapis, ils posent une couche de terre d’environ 5cm. Et c’est sur ce terreau qu’ils planteront leurs pieds de tomates. Les racines pourront ainsi directement aller jusqu’au lac et se servir allègrement en eau fraiche. Ingénieux non?

Une magnifique aventure humaine

Notre maraicher flottant se dirige maintenant vers son jardin. Il nous fait serpenter entre les allées: nouveaux plants, tomates cerise – voilà de quoi ravir nos yeux.

C’est alors que nous lui demandons si ses tomates sont bonnes. Le maraicher se met alors à cueillir des tomates vertes, jaunes et rouges. Sous nos yeux ébahis, il se dirige doucement vers sa maison sur pilotis, se gare et nous invite à nous asseoir à l’intérieur.

Maison sur pilotis

Maison sur pilotis

Il entre alors avec ses tomates tranchées qu’il vient de laver et nous invite à une dégustation des produits de ses jardins flottants. Comme ça, en toute simplicité, en toute générosité. Qu’elles soient vertes ou orangées, les tomates sont fermes à l’extérieur mais fondantes dedans. Les pépins acidulés piquent sur la langue et la pulpe désaltère. Quel régal. S’en suit alors une conversation compliquée avec un mélange d’anglais et de gestes, et qui finit par une sorte de Pictionary sur un carnet.  Nous apprenons qu’il fait pousser ses tomates depuis plusieurs années et les vend sur le marché deux fois par semaine. Que ce ne sont pas les fourmis qui sont les ennemies des plants de tomate mais les cochons qui viennent de la rive et nagent jusqu’aux plants de tomates pour les dévorer.

Cette délicieuse rencontre impromptue, généreuse et pleine d’humilité a rempli nos cœurs d’une joie indescriptible. Jamais je n’avais ressenti autant d’humanité, et c’est à l’autre bout du monde, dans un pays où les gens n’ont rien, que la générosité se fait modèle.

CONSEILS POUR VISITER le lac Inlé, MYANMAR (BIRMANIE)

Vous êtes tentés de vous faire la malle au lac Inlé? Excellent choix, reste maintenant à faire le plein de conseils avisés avant le départ.

Comment y aller

Comme nous n’avons passé que 7 jours au Myanmar, nous avons pris l’avion pour nous y déplacer. L’aéroport le plus proche du lac Inlé est He Ho. Une fois proche du lac, il vous faudra prendre place dans des barques pour vous déplacer (à moteur ou à rame, au choix).
Pour rejoindre le Myanmar, vous devrez certainement passer par la Russie, la Chine ou Singapour. Vérifiez votre aéroport de départ et simulez ici le prix de votre vol avec Kiwi:

Vous deplacer en bateau

Votre hôtel saura vous réserver une barque ou un bateau pour vous déplacer. Pensez à demander à l’avance (la veille au soir). Il faudra compter une dizaine de dollars US pour vous déplacer.

Hôtel

C’est l’hôtel Inle Lake View Resort que nous avions choisi. Un établissement magnifique avec ses 5 étoiles qui vous procurera un sentiment de magie certain. Vous aimerez ses chambres en teck du sol au plafond, sa décoration sobre et ses fleurs omniprésentes. Se sentir un prince pendant 2 jours, voilà un nouveau soupçon de magie sur ce lac. Je vous le recommande!

C’EST À VOUS!

Vous y êtes allé? Vous avez assisté aux levers et couchers de soleil magiques sur le lac? Dégusté des tomates? Partagez vos bons plans et trouvailles!

Pour aller plus loin, lisez aussi