Le funiculaire de Monserrate vous permettra de prendre conscience de l’étendue de Bogota. Récit et vidéo.

Bogotá est une ville intrigante, passionnante, tentaculaire. Elle s’étend sur des dizaines de kilomètres et semble ne jamais s’arrêter. C’est au funiculaire de Monserrate, à l’est de la ville, à 3,100 mètres de haut, qu’on prend toute la mesure de cette démesure. Mettez votre vertige de coté et découvrez l’étendue de cette cité.

 

A Monserrate, prendre de la hauteur c’est prendre du recul sur la ville

 

Accroché à la rambarde de la cabine, vous réalisez soudain combien la ville s’étale sous vos yeux. A gauche, à droite, elle semble ne jamais prendre fin. Comme lancée dans une course effrénée, elle rampe et dévore le moindre espace sur son passage. Seules les montagnes ont la force de la ralentir.

Le doux son métallique du cable d’acier vous rappelle que vous êtes suspendu à bientôt trois mille mètres du sol. De quoi vous donner le vertige. Petit à petit, cette élévation change totalement votre perspective sur cette ville. Joyeuse, colorée et frénétique en bas, elle semble soudain lourde et capiteuse. Jaune et ocre. Plate et monotone.

 

 

Une fois en haut, cette hauteur change votre perspective. Cette ville d’en bas un dédale de ruelles, semble d’en haut organisée, logique et compréhensible.

 

On joue à suivre des yeux ce taxi jaune, cette camionnette blanche, ou ce bus vert qui vient de se garer derrière cette église. On joue à imaginer où se rend cette femme à la poussette, ce que vend ce marchand sur la place de la cathédrale, ce que sera cette rue demain.

 

 

Derrière le funiculaire se trouve l’opposé de la ville. Une colline verte, fleurie et abondante, celle de Monserrate. Comme Rio, un Jésus protecteur domine la colline.

 

 

La vue n’a rien à voir avec votre première vision de la ville. C’est finalement une ville tapie au pied d’une colline émeraude, comme protégée par ses pans et ses versants. Une colline mère de cette ville, colorée et vive, pour vivre vos plus belles aventures colombiennes.

 

Conseils pour Bogotá, Colombie

Comment y aller

Paris-Bogotá est une destination fréquente d’Air France ou des compagnies américaines (via les US – attention si escale aux USA, ESTA obligatoire), et parfois en promotion sur Air France. Un prix moyen de 600-800€ l’aller retour en éco. Vérifiez votre aéroport de départ et simulez ici le prix de votre vol avec Kiwi:

Comment y circuler

Facile de s’y déplacer à pied – néanmoins pour plus de sécurité misez aussi sur les taxis officiels. Notez qu’il est possible de demander à un hôtel ou un restaurant d’en appeler un pour vous. Le taxi vous emmènera au pied du téléphérique. Payez votre billet et hop!

Soyez prudent à Monserrate, les pick-pockets y sont connus. Gardez bien sur vous toutes vos affaires personnelles, soyez discret avec vos possessions de valeur, et ne restez pas seul touriste dans un endroit. Ceci vaut particulièrement pour l’espace orienté montagnes, après la galerie de boutiques.

Où dormir

Mon conseil: séjournez au cœur de la Candelaria, à deux pas de la cathédrale, dans une maison coloniale typique, comme Casa Abadia. Compter environ 55€ la nuit pour deux.

Faire votre valise

Les 10 choses essentielles à mettre dans votre valise sur le blog.

C’EST À VOUS!

Vous êtes tentés de découvrir la Colombie? Dévorez le Lonely Planet Colombie!

 

Vous y êtes allé ou vous prévoyez de vous y rendre? Avez-vous aussi ressenti cette impression de ville tentaculaire? Racontez.

Pour aller plus loin, lisez aussi