Panneau boarding au Myanmar

MA RECO:     ★ ★ ★ ★ ★


Le Myanmar Birmanie est un pays magique, coup de cœur, où vous pourrez assurément faire le plein d’émotions pour longtemps. Entre la beauté des paysages, le sourire permanent de ses habitants et leur générosité, vous ne pourrez pas rester insensible à son charme. Lorsque j’ai visité la Birmanie en 2012, le séjour était de 7 jours, ce qui est relativement court. Pour nous déplacer, nous avons donc utilisé les vols intérieurs. Une expérience totalement à part et insolite comparée à notre environnement ultramoderne et sécurisez. Boarding pass sticker, embarquement ultrarapide, règles de sécurité locales – sachez à quoi vous attendre si vous prenez un vol intérieur au Myanmar…. 

Check-in – un morceau de papier marron

A l’aéroport, vous vous dirigez vers une sorte de comptoir en bois où vous êtes reçu par un employé qui vérifie votre billet (un papier avec beaucoup d’épaisseurs de papier carbone) et prend vos bagages. On leur appose une étiquette de carton marron avec quelques notes au stylo. Puis votre sac est posé dans une charrette.

Boarding pass – un autocollant sur votre t-shirt

On appose sur votre t-shirt un sticker / autocollant qui représente le logo de la compagnie avec laquelle vous volerez. Avec environ un vol par jour depuis chaque ville, il est ainsi difficile pour les agents de l’aéroport de se tromper. Ne le faites pas tomber – vous ne pourrez plus embarquer dans l’avion.

Stickers boarding pass au Myanmar

Stickers boarding pass au Myanmar

Boarding – une pancarte au logo de la compagnie du Myanmar

Quand c’est le moment d’embarquer, soyez préparé: pas d’appel, pas de message oral, juste une personne qui se déplace dans la salle d’embarquement avec une pancarte représentant le logo de cotre compagnie, le même que sur votre T-shirt. Ne le ratez pas!

Panneau boarding au Myanmar

Panneau boarding au Myanmar

Avion – un petit coucou bi-moteurs à hélices

Sur le tarmac nous attend un petit coucou à bi-moteurs à hélices, en marche, avec refueling en cours. Quelques employés se dépêchent de descendre des bagages et en rembarquer d’autres. On monte l’escalier arrière pendant tout ce travail, moteurs allumés. A peine assis, l’avion décolle. Ryanair, prenez-en de la graine. En moins de 15 minutes, descente des passagers, refueling et boarding des nouveaux!

Sécurité à bord – ou bien efficacité?

A bord, on voit peu les hôtesses. Les temps de vol sont courts. L’avion part en général de Rangoon et réalise un tour de Birmanie: Mandalay, Bagan, Lac Inlé, Mandalay de nouveau, Rangoon. Il faut une vingtaine de minutes pour aller d’une ville à l’autre. C’est un peu comme un bus qui va de station en station. A chaque arrêt, les hôtesses demandent aux passagers dont c’est la destination de descendre. Puis les nouveaux passagers montent et s’installent à bord. On ne monte et descend que par l’arrière. Pas de siège attitré. Un service hautement efficace, ultra-rapide. A peine monté, vous entendrez un « please fasten seat belt » et l’avion sera dans les airs en moins de temps qu’il ne vous en faudra pour attacher votre ceinture.

Tapis à bagages – une charrette

A votre arrivée, vous attendez vos bagages dans une salle. Là arrivera une charrette contenant les bagages. Soyez attentifs: les employés montrent les bagages un par un et le propriétaire doit se manifester. Un peu comme dans un car de tourisme. Ne ratez pas votre tour!

C’est à vous!

Vous avez testé le vol domestique en Birmanie? Cela a-t-il évolué depuis 2012? Racontez!

 

Pour aller plus loin, lisez aussi