Le plus beau trek de Nouvelle Zélande! 24km dans un paysage volcanique à couper le souffle! 

Il existe des paysages uniques, qui restent à jamais gravés dans votre mémoire. En Nouvelle Zélande, sur l’ile du Nord, Tongariro vous offrira ce panorama: un paysage volcanique, accidenté, témoin de la violence de la nature, qui pourtant sait vous révéler toute sa splendeur. Pas étonnant que Peter Jackson ait choisi cet endroit pour tourner Mordor et le Mont du Destin. Encore faut-il savoir la trouver… Quatre lacs d’émeraude, scintillants sous le soleil de midi, charmeront vos yeux curieux d’aventurier. Mais il vous faudra braver bien des dangers: sentier de poudre de basalte, escaliers sans fin et montagne de roche de lave glissante. Etes-vous prêts pour la traversée alpine?

De l’émeraude liquide

Il ne faut pas avoir peur pour arriver ici. Les jambes tremblent encore de la pénible ascension. La chaleur du soleil semble rebondir sur la roche noire volcanique pour frapper encore plus fort. Le sol semble cuire de l’intérieur et faire chauffer les pieds dans les chaussures de rando. La descente vers le piton rocheux est hasardeuse: les grosses roches de basalte roulent sous les chaussures. Rien pour s’accrocher. Certains préfèrent l’option toboggan… Assis à mi-fesse sur ce morceau de pierre que vous avez réussi à stabiliser, c’est un spectacle des plus enchanteurs qui s’offre à vous. Telle une agate bleue, les trois lacs d’émeraude sous vos pieds attirent, captivent, enivrent votre regard. Vous ne pouvez en détacher vos yeux. Les dépôts dans le fonds créent des volutes sinueuses et des courbes généreuses qui invitent à la danse. L’eau est tranquille et pourtant c’est une incroyable énergie de la terre qui se dégage de leur couleur. Derrière vous, le cratère rouge vous rappelle à quel point cette beauté est née du chaos il y a fort longtemps. Et ce silence. Il semble flotter, alourdir cet instant en suspens. Face à l’immensité noire, ces trois joyaux aquatiques s’imposent, presqu’arrogants d’azur. L’arrogance n’aura jamais été plaisante. Cet instant de magie singulier, c’est à la sueur de votre front que vous le gagnerez. De quoi ajouter un soupçon de magie supplémentaire à cet instant.

Il faut être sportif à Tongariro

La balade est longue et difficile, mais elle en vaut la peine. Depuis le parking, la traversée alpine totale est de 20km. Vous alternerez entre terrain plat, escaliers sans fin (comptez environ 200 marches), et sans doute la partie la plus pénible l’ascension vers le cratère rouge car sans escalier et sans rampe, les petites pierres roulent sous les pieds et ne vous laissent guère de chance si vous glissez. Si comme nous il a plus la veille, attendez-vous aussi à des passages glissades. Montez et descendez prudemment, en faisant de régulières pauses.

Options de balade à Tongariro: choisissez votre préférée

Option 1: la traversée (alpine crossing)

C’est l’option la plus courante. Vous vous faites déposer par un bus privé ou un organisateur au départ de la balade, et il vous récupère au bout de l’autre coté du parc, après les 20km. Compter 20-30NZD par personne.

Option 2: le mi-parcours

C’est l’option que nous avons choisie. Nous avons garé notre camping car au parking du départ, donc il  nous fallait retourner au point d’origine. Arrivé aux lacs d’émeraude, nous sommes repartis en sens inverse pour retourner à notre camping car. Le kilométrage est identique. A noter que vous ne verrez pas de près le grand lac.

Option 3: l’une des deux options & le mont du destin

Avis aux courageux et sportifs. Avant de gravir la montagne pour les lacs, vous bifurquez à droite pour l’ascension du Mont du Destin du Seigneur des Anneaux, alias Ngauruhoe pour les intimes. Comptez 5km d’ajout et une longue et difficile ascension.

Une succession de paysages lunaires tellement différents

C’est incroyable comment en peu de temps des paysages aussi différents peuvent se succéder. Depuis le parking, c’est un paysage de végétation luxuriante qui s’offre aux yeux. Puis vous pénétrez dans un paysage noir, accidenté, avec les escaliers sans fin, aux grosses roches de basalte et à la faible végétation. Enfin c’est une vallée au cratère jauni. Tant de couleurs, tant de diversité, et pourtant vous êtes dans le même parc.

 

Comment vous rendre à Tongariro, Nouvelle Zélande

Où et comment

Il existe deux entrée avec parking: à l’ouest et au nord. L’entrée la plus classique se trouve à l’ouest. La « grande ville » la plus proche de Tongariro est Turangi. Compter 4h de route depuis Auckland si vous venez du nord, et 4h également si vous venez de Wellington.

Pour vous rendre en Nouvelle-Zélande sur Air New Zealand, compter 1,400€ aller-retour. Entre 1,200 et 1,300€ si vous passez par une compagnie chinoise. Vérifiez votre aéroport de départ et simulez ici le prix de votre vol avec Kiwi:

Où dormir

Avec un camping car self contained (qui récupère l’eau), vous pourrez dormir sur le parking de Tongario. Sinon, vous pourrez trouver un hébergement à Turangi qui est pour sûr la ville la plus proche. Vous pourrez trouver ici une liste des hébergements disponibles dans la ville. Pour le camping-car, sans doute le meilleur moyen de découvrir les grands espaces en Nouvelle-Zélande et pimenter l’aventure, simulez ici le prix de votre location:

Déplacements sur place: van ou voiture • à vous de choisir

Que ce soit en van / camping-car ou en voiture, la Nouvelle Zélande c’est aussi l’aventure des grands espaces. C’est uniquement comme ça que vous dormir en bord de plage et admirer un coucher de soleil inoubliable. Pour cela, simulez le prix de votre location:

Combien ça coûte

C’est totalement gratuit si vous y allez par vos propres moyens et que ne faites pas la traversée complète. Sinon, compter 20-30NZD pour vous faire ramener à l’un ou l’autre parking, ou bien pour rentrer à Turangi.

Besoin d’idées ou de conseils?

Visitez le site de Frogs in NZ, une agence de voyage francophone basée de Nouvelle-Zélande. Conseils et packages à explorer! Vous trouverez également des conseils balade, circuit et équipement dans le guide du Lonely spécial randonnées en Nouvelle-Zélande. Un must!

C’EST À VOUS!

Vous l’avez fait? Avez-vous tremblé de peur au pied du mont du Destin? Eté ému devant les lacs d’émeraude? Racontez!

 

 

 

Pour aller plus loin, lisez aussi