Descendre à toute vitesse un volcan sur une planche de surf? Cap ou pas cap?

MA RECO:     ★ ★ ★ ★ ★


Qui n’a jamais pu résister à la folie d’une aventure inédite à l’autre bout du monde? Escalader un volcan fumant est déjà toute une aventure, mais que diriez vous de le descendre à toute vitesse sur une planche de snowboard? Bienvenue à León, Nicaragua, au sommet du volcan Cerro Negro, pour une séance de volcano boarding… 

Friands d’aventure – bienvenus!

La ville de León au Nicaragua a été construite au cœur d’une zone hautement volcanique. Elle est totalement encerclée par des monts grondants, et la campagne apparait souvent tapissée de noir. Le Cerro Negro est l’un de ces volcans, toujours en activité aujourd’hui. Dans une auberge, je demande à une femme si vivre à proximité des volcans les effraie. « Pas le moins du monde, me dit-elle. Pour nous, quand il y a une éruption, c’est une véritable fête et nous nous rendons tous à proximité du volcan pour regarder l’éruption au plus près. » Je me trouve bien dubitatif face à cette réponse à laquelle je ne m’attendais pas. C’est vrai qu’à tout endroit dans la ville on peut voir d’étranges monts verts aux sommets noircis. Et c’est justement là que nous attend l’aventure…

León Nicaragua avec volcans en arrière plan

León Nicaragua avec volcans en arrière plan

Un paysage de désolation à perte de vue

Après un trajet de quelques dizaines de minutes en Jeep, nous arrivons rapidement au pied du Cerro Negro, haut de 720 mètres. C’est vous qui êtes responsables de votre board que vous devez emporter en haut du volcan vous-mêmes. Vous portez également sur votre dos votre équipement de protection dans un petit sac à dos: masque, combinaison et gants. Tout autour de vous, le paysage est digne des grandes catastrophes naturelles: pas une fleur, pas un brin d’herbe sur cette masse de roches noires sur les pans du volcan. Sous vos pieds, ce sont des pierres noires et coupantes qui roulent. On se croirait sur une autre planètre. C’est une étrange odeur de sable moite et chaud qui flotte dans l’air. Tout autour de nous, on distingue facilement les coulées de lave noire abattues sur la jungle pourtant si verte. Ici et là, quelques fumeroles et cristaux de souffre rappellent au promeneur que le Cerro Negro qui se trouve sous vos pieds est toujours actif. Au sommet, c’est un vent fort qui vous accueillera. Il faut bien se stabiliser avec la planche qui a une généreuse prise au vente. Sur la fine crête longeant le cratère qui mène au sommet, on sent l’excitation de l’aventure monter…

Descendre le volcan sur le board

Attention, aventure au rendez-vous! Vous ne savez pas faire du snow? Rassurez-vous, vous ne descendrez pas debout sur la planche. Pour des raisons de sécurité et comme ce sera votre première fois, vous vous assoirez sur la planche et l’aventure sera déjà hautement palpitante! Equipé de la tête aux pieds, vous pourrez descendre le volcan sans danger: masque pour les yeux, bandana pour les cheveux, gants et combinaison de coton pour le corps. Tous les aventuriers sont alignés au sommet. Chacun descend quand on le lui indique depuis le bas. Le conseil pour les débutants: utilisez la corde pour relever l’avant du volcano board. Cela vous permettra de ne pas vous enfoncer dans le sable et vous fera gagner de la vitesse dès le départ. La direction à gauche et à droite est rudimentaire: freiner avec votre pied sur la gauche ou la droite. Pas besoin de penser à ralentir, votre volcano board s’arrêtera tout seul à quelques mètres de l’arrivée. C’est une descente palpitante sur un kilomètre qui vous attend: à toute vitesse sur une étendue de sable noir. Un nuage de cendre noir s’élève doucement sur votre sillage. Non, vous ne descendez pas un volcan, vous le surfez!

Voici une vidéo de professionnels (non ce n’est pas moi) qui vous fera partager la magie de l’aventure:

Comment réserver son activité de volcano boarding au Nicaragua?

Adressez-vous directement à votre hôtel ou votre auberge. Compter 20-30US$ par personne pour l’équipement et un gouter de mangues à l’arrivée. Conseil: ne mégotez pas sur 1 ou 2$, c’est ensuite sur votre équipement que cela se jouera. Certaines personnes n’avaient pas de combinaisons – prenez garde car les chutes sont fréquentes.

Comment vous rendre à León

Paris-Managua n’est pas une destination si fréquente depuis l’Europe. Vous devrez souvent passer par les USA et y effectuer un changement. Attention: ESTA nécessaire. Compter entre 900 et 1,200€ selon la saison. Simulez ici le prix de votre vol. Compter ensuite moins de 5€ aller simple pour vous rendre en bus à León depuis Managua (prenez le bus au Marché – au UCA bus terminal).

Entrez votre aéroport de départ et simulez ici le prix de votre vol avec Skyscanner :

 

Un moment amusant, original et mémorable à ne pas louper!

C’est à vous!

Cette aventure vous a donné envie de visiter le Nicaragua? Dévorez le Lonely Planet Nicaragua (en anglais).

Vous avez tenté le volcano boarding? Racontez et partagez! Quelle compagnie avez-vous utilisé? Quelles sensations?

Pour aller plus loin, lisez aussi