Visitez la mythique Pompéi figée dans le temps. Et suivez le guide pour optimiser votre parcours.

 

Une ville mythique, une tragédie. Depuis que le Vésuve en a décidé ainsi, Pompéi n’est plus qu’un amas de cendres et de pierres. Témoin de sa destinée incroyable, Pompéi se visite comme si le temps s’y était arrêté. Les fresques semblent fraichement peintes, les mosaiques à peine posées. La vie reprendrait-elle son cours?

Un site immense, où une visite préparée est synonyme de visite agréable. Alors suivez le guide pour optimiser le parcours et ne pas avoir trop l’impression de slalomer au hasard des ruelles pavées!

 

A Pompéi, le pouls de la ville bat encore

 

Oups! Les pavés irréguliers de cette artère principale ont encore eu raison de mes sandales. C’est amusant comme à certains endroits on voit encore les irrégularités des pavés, creusés par les roues des chars. On imagine alors ces chevaux bousculant les passants dans cette ville grouillante d’activité. Ici, un graffiti couleur bordeaux nous laisse imaginer l’audacieux qui l’aura peint pendant la nuit. Là, les vins sucrés du thermopolium, le bar de l’époque, semblent encore embaumer le quartier de leur parfums doucereux.

 

Rue de Pompéi, Italie

Rue de Pompéi, Italie

 

Au théâtre, il semblerait que les acteurs aient à peine quitté la scène. L’écho y est encore des plus impressionnants. Quelle pièce fut la dernière représentée devant ces gradins?

 

 

Au forum, le rythme de cette ville commerciale semble ne jamais s’être arrêté. Au milieu des ces temples, la place principale se peuple de touristes, comme elle se peuplait de ses habitants chaque matin. C’est ici que les corps moulés dans le plâtre sont exposés, témoins de la souffrance tragique des derniers habitants de la ville.

 

 

Aux thermes, on imagine encore les vapeurs fumantes du caldarium s’élever dans l’atmosphère. On imagine toute l’énergie sociale dépensée en ces lieux. Non loin de là, on imagine les spectacles organisés dans l’amphithéâtre: gladiateurs, combat d’animaux sauvages, discours politiques. Le voyage dans le temps est à son comble.

 

 

 

Dans les riches villas de Pompéi, la vie semble encore s’épanouir

 

Quand on passe le pas de la porte d’une villa, c’est un univers de luxe qui s’ouvre devant nos yeux. Étonnamment conservées, ces maisons d’opulence sont le reflet d’un statut social particulier. Au sol de l’atrium, les mosaïques semblent encore avoir à peine été foulées par les sandales de son propriétaire. Les fresques semblent prendre vie.

 

Les jardins fleuris restent une véritable invitation à la nonchalance. On traine presque des pieds à l’ombre des tuiles du toit, le soleil éclairant de ses paillettes d’or l’eau du bassin de l’atrium. Ici, un chien réel se confond avec l’art des mosaïques romaines.

Chien ou canis? Pompei, Italie

Chien ou canis? Pompei, Italie

 

Dans la villa des mystères, le banquet semble s’animer

 

La villa des Mystères se trouve en dehors de la ville. On y accède à pied depuis le cœur de Pompéi, en 10 minutes de marche. Cette immense villa en est certainement le trésor artistique. Une fois la porte passée, vous serez surpris par le spectacle qui vous attend. Le long de ses murs, des fresques géantes représentant une scène de banquet aux couleurs vives semble soudain s’animer et peupler la pièce. Une attention aux détails, les drapés des vêtements, les coiffures de ces femmes, les fauteuils – un témoignage presque vivant de la vie de l’age d’or de Pompéi.

Villa des mystères, Pompei

Villa des mystères, Pompei

 

Visite de la maison de Pompéi interdite aux moins de 18 ans

 

Saviez-vous qu’en fouillant Pompéi, les archéologues ont également découvert un lupanare? Traduction: un bordel. Il s’agit d’une maison close où des jeunes filles ou des esclaves avaient des relations tarifées. Et chose amusante: sur le mur, ils ont découvert des fresques suggestives, histoire de donner des idées aux clients. Pas mal non? Découverte du porno le plus ancien du monde!

 

Mais dans tout ça, comment organiser votre visite?

 

C’est la principale difficulté quand on arrive sur le site. Doit- on prendre un guide? Comment s’y retrouver? Ne pas faire des pas en avant et en arrière sans cesse? Comment savoir ce qui vaut la peine d’être vu? Après 4 heures passées sur le site, voici le résultat. Je vous propose une carte retravaillée indiquant les principaux emplacements à visiter.

 

Carte parcours Pompéi, Italie

Carte parcours Pompéi, Italie

Si vous prévoyez de visiter Pompéi, je vous engage à:

  • télécharger cette image sur votre smartphone pour pouvoir vous y retrouver sur place et enregistrer cette page dans vos Favoris. Connaissez-vous l’appli Pocket? Elle vous permet de télécharger des pages web sur votre smartphone et vous permet ensuite d’y accéder sans connexion internet. Pratique en voyage à l’étranger.
  • si vous n’avez pas de smartphone, alors téléchargez ici ce plan en pdf et imprimez-le.

 

Une balade de 3-4h selon votre rythme qui vous permettra de visiter les incontournables, sans perdre de temps sur les doublons. Vous économiserez le prix d’un guide privé et l’ennui d’un audio-guide.

 

Vous ne connaissez rien à l’archéologie ou avez oublié vos cours de latin? Voici un catch-up rapide pour vous y retrouver sur place sans guide:

 

FORUM: place principale de la ville, haut lieu politique et religieux, à la croisée des deux rues principales le Cardo et le Decumanus

VILLA: riche maison romaine, souvent habitée par les patriciens (nobles), organisée autour d’un puits de lumière (atrium).

PALESTRE: lieu de pratique du sport

AMPHITHÉÂTRE: lieu de « spectacles » et divertissements, comme combats de gladiateurs et d’animaux

THERMES: bains publics. Trois salles: caldarium (bain chaud), tepidarium (bain tiède) et frigidarium (bain froid).

LUPANARE: maison close / bordel

THERMOPOLIUM: bar / Starbucks de l’époque où on pouvait acheter et déguster sur place boissons chaudes et froides

MAISON DU FAUNE: c’est la villa dans laquelle vous pourrez admirer la fresque d’Alexandre le Grand

 

Les souvenirs d’histoire géo et de latin vous reviennent? Alors profitez de la visite. Fermez les yeux, et imaginez la vie romaine s’animer devant vous!

 

CONSEILS POUR Pompéi, ITALIE

 

COMMENT S’Y RENDRE

Depuis Paris et plusieurs grandes villes de province, il est facile d’atterrir à Naples qui n’est qu’à quelques minutes en train de Pompei. De nombreuses compagnies, y compris low-cost, vous y mèneront: Alitalia, Air France, Easy Jet. Déjà envie d’y être? Vérifiez votre aéroport de départ et simulez ici le prix de votre vol avec Kiwi:

Ensuite, depuis la gare de Napoli Centrale, prenez le train pour Pompei. Il vous faudra compter 30 minutes de train. Prix imbattable dès 3€. Vous pouvez consulter les tarifs ou réserver vos billets directement sur Trainline.

 

OÙ ACHETER SES BILLETS pour Pompéi

A l’entrée du site, après la gare, vous trouverez la billetterie pour le site de Pompéi. Le site est ouvert de 9h à 19h30 d’avril à octobre, et ferme à 17h30 le reste de l’année. Il faut compter 3 à 4h pour effectuer la visite fléchée sur le plan. Prévoyez suffisamment d’eau car il peut faire chaud sur le site, en particulier l’été. 13€ pour un adulte, gratuit pour les moins de 18 ans nationalité UE.

 

OÙ DORMIR

A Naples, optez pour un hôtel non loin du port qui vous permettra de facilement prendre votre bateau sans souci. L’albergo UNA Napoli est une option chic dans un quartier totalement safe à deux pas du port.

 

Non loin de là, profitez de la magie de Capri!

 

Découvrez aussi Capri et son unique couleur bleue! Prenez un bateau à Naples et fondez pour cette ile magique.

 

 

 

 

PRÉPARER VOTRE VOYAGE

Cet article vous a fait craquer? Alors plongez-vous dans le le Lonely Planet Naples et côte amalfitaine. Découvrez les suggestions d’itinéraire, de balade, et les meilleures adresses pour rendre votre voyage inoubliable.

 

C’EST A VOUS!

Avez-vous visité Pompei? Qu’en avez-vous pensé? Avez-vous suivi ce parcours? Vous a-t-il été utile? Avez-vous découvert d’autres endroits insolites? Racontez!

Pour aller plus loin, lisez aussi