Après plusieurs années, j’ai ENFIN trouvé l’agence de voyage idéale: rapide, flexible et sans coûts cachés! Kiwi.com

Il y a des choses qui m’ont toujours fait enrager sur un comparateur de vol. Et le pire, c’est cette sensation de ne pas être reconnu comme un client, mais comme un porte monnaie. Et parfois très cher! Je les ai tous testés: Opodo, eDreams, Go-Voyages, Travelgenio – et pour tous j’avais l’impression de me faire avoir. Vous vous retrouvez dans cette situation? Alors je vous invite à découvrir et à tester ma trouvaille de comparateur.

 

Comparateur ou agence en ligne: un vrai ras-le-bol, une confiance perdue

 

Explication – un comparateur n’est pas la même chose qu’une agence de voyage en ligne

Les comparateurs de vol tels que Liligo, Skyscanner, Kayak, Trivago etc ont pour objectif de comparer, non pas des vols, mais des résultats communiqués par des agences de voyage en ligne. Ils se rémunèrent au clic: à chaque fois que vous cliquez sur un de leur résultat et que vous vous redirigez vers une agence de voyage, ils touchent une commission de 2 à 3€, que vous réserviez ou non. Leur role est de mettre en relation un voyageur avec une agence de voyage.

Les agences de voyage en ligne telles que Opodo, GoVoyages, Expedia, eDreams, Travelgenio etc sont des sites qui vous permettent de réserver vos vols. Ils achètent ces vols aux compagnies aériennes et touchent une commission de l’avionneur à chaque réservation. Pour avoir des tarifs compétitifs, ils réinvestissent la commission dans le prix – il est donc moins cher que chez l’avionneur en direct. Là où ils gagnent le plus d’argent, c’est sur les assurances et options que vous achetez lors de votre réservation.

 

Ras la casquette de me perdre dans leurs centaines d’informations

A chaque fois qu’il faut réserver un billet c’est la galère. Je vais sur un comparateur: Liligo, Kayak, Skyscanner, Algofly, Trivago et il nous fait le scan des offres chez les agences de voyage. J’obtiens des centaines de résultats. Pour m’y retrouver, je dois ensuite filtrer par heures, filtrer par escale et encore filtrer par durée du voyage. Après 15 minutes de concentration, je décroche…

 

J’ai perdu confiance en ces robots

 

Depuis quelques mois, j’ai perdu confiance. Pourquoi? Parce que je ne les trouve plus transparents, mais très opaques. On ne paye jamais le prix annoncé. On se perd ensuite dans l’achat dans bon nombre d’options inutiles comme les bagages supplémentaires, les frais annexes, les escales. Et la facture est parfois plus salée qu’en direct chez l’avionneur. Résultat, maintenant, je trouve ça plus simple de réserver directement sur Air France ou KLM, quitte à payer 15€ de plus…

 

La sensation d’être un pigeon

 

Êtes-vous le pigeon de ces comparateurs de vol?

Êtes-vous le pigeon d’un comparateur de vol?

C’est fou combien j’ai l’impression d’être un pigeon à chaque réservation. Lorsque je consulte les résultats de vol, j’ai des écrans avec des informations repliées que je dois ouvrir. C’est dommage car elles cachent des informations essentielles comme les escales et les durées de trajet. Et comme il est impossible d’annuler, c’est la pression maximale. L’erreur n’est pas permise.

Je dois passer par des tonnes d’options dont je n’ai que faire:

– assurance faillite avionneur (pas crédible sur les compagnies classiques comme Air France)
– bagage supplémentaire (non je ne suis pas une princesse qui voyage avec 4 valises)
– assurance annulation (j’ai Visa Premier et American Express Gold donc pas besoin)
– assurance rapatriement (inclus dans ma carte bleue)

Et les boutons « Non merci » sont si petits sur ces sites ou tellement bien cachés, qu’on les cherche longtemps. Je vérifie, contrôle et check encore toutes les pages avant de payer. J’ai trop peur de faire une erreur et de perdre 1500€. Il m’arrive parfois de passer 15 minutes à contrôler les dates et les aéroports de peur de me tromper.

 

Entre le prix d’appel et le prix facturé, il y a souvent 50€ en plus

 

Et quand enfin j’arrive à la page de paiement, que vois-je? Mon billet est passé de 750€ sur le comparateur à 820€? Ah oui bien sûr, j’avais oublié le surplus American Express de 30€, les frais de dossier de 20€, le surplus carburant de 20€! Tranquille, +10% entre le prix d’appel et le prix facturé.

Vous vous rendez compte si cela se passait à la caisse d’un magasin: « Alors si vous payez par Visa débit, c’est 25€, Visa Premier 28€ et American Express 30€. »

C’est lunaire non?

 

Ne pas obtenir de conseil

 

Mais j’avoue que ce qui me manque le plus, c’est de ne pas bénéficier de conseil. Ces sites tels qu’Opodo, eDreams ou autre agence sont quand même dédiés à des gens qui savent précisément où ils veulent aller et quand. Rarement on vous dit: « Si vous partez un jour plus tôt, c’est 20€ moins cher » ou encore « Savez vous qu’à une heure de route de là se trouve un autre aéroport où c’est 30€ moins cher d’atterrir. » Non, on vous laisse seul.

 

On vous laisse vous débrouiller seul

 

Ces robots ne référencent pas non plus tous les low-costs régionaux – vous passez parfois à coté de sacrés affaires… Dommage!

Et je ne parle pas du service client aux abonnés absents…

 

Et puis par hasard j’ai découvert Kiwi

Pour mon vol de cet été au Chili, je cherchais un vol intérieur pas cher. Via des forums, j’ai découvert SkyNet – low cost chilien. Au moment de payer mon vol sur leur site, ma carte bleue française ne passait pas. Pour réserver le vol, j’étais obligé de passer par une agence de voyage. Je me rends sur Liligo, et constate que seul Kiwi propose cette compagnie lowcost à 60€, mais que toutes les autres ne me proposent QUE Lan, à 285€. Et c’est comme ça que j’ai découvert Kiwi.com !

 

Kiwi est différent

 

En me rendant sur leur site, j’ai découvert une agence différente, mais vraiment différente. Kiwi n’est pas un comparateur de vols, qui vous rediregera ensuite vers une agence de voyage. C’est une agence de voyage sur laquelle vous achetez directement vos billets.

Pour vous, peut-etre que Kiwi ne sera pas la meilleure solution, mais pour moi, elle m’a fait oublier mes mésaventures avec Opodo et Travelgenio. Récit de ce qui m’a plu!

 

Le vrai plus de Kiwi – c’est sa carte dynamique qui apparait sur la droite de l’écran. Vous allez voir, cela change beaucoup de choses.

Écran d'accueil de Kiwi.com avec sa carte dynamique

Écran d’accueil de Kiwi.com avec sa carte dynamique

 

Des frais plus transparents

Sur Kiwi, le prix affiché à la recherche est le prix payé, quelle que soit votre carte de paiement. Dans les 5 fois où j’ai fait mes recherches, j’ai payé le prix indiqué à la recherche. A noter tout de même que les paiements en American Express sont faits en US dollars – ne me demandez pas pourquoi…

Les assurances et bagages supplémentaires sont facilement lisibles. Vous ne naviguez pas de page en page: sur une seule page figurent tous les éléments de votre réservation:

– vols
– nom des passagers
– passeport
– options bagages et assurances
– paiement

Pratique pour tout contrôler d’un seul coup d’œil!

Exemple d’un Paris-Singapour. Un fois le vol sélectionné vous arrivez sur une page unique où vous entrez toutes les informations.

Kiwi: sur une seule page tous les éléments de votre réservation lisibles

Idéal pour ne pas se tromper!

 

Plus de compagnies low-cost référencées

J’y ai trouvé mon low-cost chilien. En Europe, tous les low costs sont également référencés: Ryanair, EasyJet, Wizzair et bien d’autres! Plus de low-costs référencés dans tous les pays du monde, ça veut dire plus de possibilités pour vous de dépenser moins pour votre voyage, sans forcément connaitre le pays où vous allez.

Exemple sur mon vol intérieur au Chili:

Kiwi référence les low costs locaux

Kiwi référence les low costs locaux

 

Une visualisation claire des trajets

La carte de Kiwi, ce sont plein de trajets clairement visualisables, y compris les escales. Exemple avec cette recherche multi-destination: chaque vol est indiqué par une couleur. Cela vous permet de vous assurer plus facilement que vous ne vous trompez pas et de facilement voir sur une carte les escales et les détours.

Exemple sur un Paris – Melbourne – Sydney – Paris. Sur la carte, le vol aller est indiqué en bleu turquoise, comme sur le pan gauche, et la carte indique une escale à Prague. Idem pour le retour de couleur violette, avec l’escale indiquée à Istanbul.

Kiwi: les escales sont visibles sur la carte

Kiwi: les escales sont visibles sur la carte

 

Des alternatives moins chères proposées – systématiquement

Je vous le disais au début: la carte, c’est le vrai plus de Kiwi: vous pouvez visualiser de nombreuses alternatives moins chères, dans le coin.

 

Situation 1: vous voulez faire un weekend en Italie

Sur un site classique, vous devez faire de multiples recherches pour des dizaines de villes en Italie. Ici, en un seul coup d’œil, vous pouvez voir sur la carte toutes les options et leur prix en live pour réaliser votre escapade en Italie. Milan et Venise sont beaucoup moins chère que Rome, et vous n’y auriez peut-être pas pensé!

Kiwi: alternatives pour un séjour en Italie

Kiwi: alternatives pour un séjour en Italie

 

Situation 2: vous partez en Australie

Logique, si vous voulez partir en Australie, vous lancez votre recherche pour Sydney. Et vous n’allez pas forcément avoir le réflexe de déplier une carte pour regarder les autres grandes villes d’Australie. Et bien avec Kiwi, il est facile de voir que des alternatives moins chères existent, à l’autre bout du monde. Dans cet exemple, Melbourne est moins chère que Sydney de presque 80€.

Kiwi: alternatives en Australie

Kiwi: alternatives en Australie

Situation 3: vous voulez passer une semaine aux Caraïbes

Les Caraïbes c’est plein de petits états, ou de régions et il serait compliqué et fastidieux de tester toutes les destinations sur un comparateur. Avec Kiwi et sa carte dynamique, toutes les destinations de la région apparaissent en un clin d’œil! Dans notre cas, nous testons un Paris-Cancun, et voyons que Miami et aussi Cuba sont moins chers! Quelle bonne idée!

Kiwi: vacances dans les Caraïbes

Kiwi: vacances dans les Caraïbes

 

Cet article contient des liens d’affiliation et de parrainage. C’est à dire que si vous réservez un billet d’avion depuis cette page, je toucherai de l’argent. Votre billet n’en sera pas plus cher pour autant !


C’est à vous!

Avez-vous eu vous aussi des déboires avec un comparateur de vol? Comment vous en êtes-vous sorti? Avez-vous essayé Kiwi? Je n’ai pas testé leur service client (pas eu besoin). Si vous l’avez testé, les commentaires sont les bienvenus! Commentez et partagez votre expérience.

Pour aller plus loin, lisez aussi