Arenal, c’est un volcan encore actif au cœur du Costa Rica. Pour y accéder, vous serpenterez plusieurs heures en 4×4 autour du lac Arenal, sur une étroite route. Y arriver, c’est ouvrir la porte des merveilles de la sublime faune de la forêt primaire d’Amérique centrale. Alors si comme moi vous aimez observer les animaux tels que paresseux, toucans, tortues, grenouilles et colibris dans leur environnement naturel, suivez le guide Pablo et ouvrez grand vos yeux!

Derrière une feuille, Paolito fait les grands yeux

Pablo se souvient où le petit Paolito aime à se poser le matin alors que la rosée de la nuit ne s’est pas encore évaporée. Derrière cette grande feuille, Paolito la petite grenouille verte s’accroche avec des longs doigts ventouse. Quand il se recroqueville sur lui-même, il apparait comme une feuille vert pomme. Quand il ouvre ses cuisses, on voit de nouvelles couleurs s’inviter à la rencontre: le orange de ses larges doigts dont les interstices dessinent une fine bande indigo, les ronds bleu turquoise et jaunes de ses jambes, l’ivoire de son ventre et le rouge de ses yeux, relevé par ce trait noir vertical en son milieu. Paolito s’interloque de toutes ces paires d’yeux qui l’observent en silence avec autant d’attention. Il fait mine de ne pas bouger, tentant de nous faire croire qu’il n’est qu’un morceau de verdure comme un autre dans l’immensité de la forêt primaire d’Arenal. Cette profusion de couleurs acidulées dans cet univers émeraude et moite est un régal pour nos yeux d’aventuriers observateurs.

Les papillons jouent à cache-cache

Les nombreuses espèces de papillons vous raviront. Les plus bluffants sont ceux qui paraissent marron quand ils se posent et replient leurs ailes. Et soudain, lorsqu’ils les déplient, révèlent une sublime couleur bleu fluorescentes qui illumine la forêt de majestueux reflets.

Lents mais majestueux, les paresseux se balancent

Pablo nous invite à détecter les paresseux: des masses marron au sommet des arbres. Nous repérons le premier. D’un geste lent mais clairement dirigé, il avance son long bras vers la cime voisine de l’arbre et saisit de sa longue griffe recourbée les feuilles du sommet. Puis avec la même lenteur, il la dirige vers sa bouche pour s’en délecter. Un déjeuner où il faut savoir être patient certainement, mais le paresseux a tout son temps.

Un peu plus loin, c’est une maman et son bébé que nous surprenons en plein déjeuner. Sa petit goule ronde et colorée est ravissante et nous fait immédiatement fondre. Alors que sa maman fait le plein de feuilles vertes, le bébé baille à loisirs et se rendort, logeant confortablement son menton sur le cou de sa maman.

Paresseux et son bébé à Arenal, Costa Rica

Paresseux et son bébé à Arenal, Costa Rica

Le toucan au bec arc-en-ciel, les pastels d’Arenal

Il est difficile à repérer ce toucan. Au son de son chant, Pablo notre guide se met à courir et nous invite à le suivre. Apparemment, les toucans sont difficiles à voir. Soudain, malgré la longue distance qui nous sépare, nous l’apercevons: sur sa branche, il chante à tue-tête. Puis nous repérant, il se tait puis se met à tourner sur sa branche et se laisse observer sous toutes les coutures. Son somptueux bec aux couleurs de l’arc-en-ciel émerge de cette masse verte comme des pastels acidulés sur une toile. Quel régal!

Toucan

Toucan

Toucan

Toucan

Toucan

Toucan

 

Furtifs, les colibris émeraude savourent leur nectar

Il est extrêmement difficile de voir un colibri. Très rapides, petits et furtifs, ils disparaissent de votre champ de vision aussi rapidement qu’ils y sont rentrés. Pour les repérer, concentrez votre attention sur une fleur à nectar ou des fruits écrasés qu’ils auraient tendance à aller voir. Et tentez de suivre des yeux le minuscule oiseau coloré. Leur long bec et leurs plumes aux reflets argentés ne pourront que vous charmer.

Colibri

Colibri

La tortue matamata – étrange chasseresse

C’est l’animal le plus étrange que nous ayons eu à voir à Arenal. La tortue matamata est répandue en Amérique centrale et du sud. C’est une chasseuse qui se tapit dans les cours d’eau en attendant que des proies passent devant sa bouche. Ses formes pointues et ses pics la font se confondre avec les rochers et la végétation qui tapit les rivières. Ses narines allongées lui permettent comme un tuba de capter l’air à la surface sans avoir à bouger. Alors quand un petit poisson passe devant elle, il lui suffit d’aspirer pour le gober.

Tortue matamata

Tortue matamata

 

Conseils pour visiter Arenal, Costa rica

Vous êtes tentés de vous faire la malle à Arenal? Excellent choix, reste maintenant à faire le plein de conseils avisés avant le départ.

A mettre dans votre malle

Ayez toujours sur vous une grande bouteille d’eau et de l’anti moustiques. N’oubliez pas votre K-way – il pleut tous les jours dans la forêt primaire. Prenez un bon appareil photo avec un bon zoom pour bien voir et prendre en photo les animaux. Un zoom 18-200 est un minimum. Bien sûr, un 4×4 sera plus confortable pour vous déplacer, notamment si après Arenal vous allez à Monteverde.

Où voir les animaux

N’espérez pas en voir comme ça, sur le bord de la route. Les animaux sont le plus facilement visibles dans des réserves où vous pourrez vous faire accompagner d’un guide qui vous apprendra comment repérer les animaux. Nous avons vu les colibris et la grenouille dans la forêt qui entourait notre hôtel Arenal Lodge. Pour les paresseux et le toucan, c’était dans la réserve Ecocentro Danaus que nous avons pu les observer.

Hôtel

Vous ne savez pas quel type d’hôtel choisir pour Arenal? L’hôtel Arenal Lodge est une superbe option. Sur les pans de la montagne, en hauteur du lac, ses chambres spacieuses toutes de bois chaleureux aux grandes baies vitrées font face à l’impressionnant volcan Arenal. Juste en face de la salle du petit déjeuner, des fruits écrasés sont installés en hauteur pour attirer les colibris. Une superbe vision pour commencer la journée. A 8h45, Pablo vous conviera gratuitement à la visite de la forêt de l’hôtel. Une visite d’une heure pendant laquelle vous en apprendrez beaucoup sur la forêt primaire et verrez nombre de ses habitants.

Avion

Entrez votre aéroport de départ et simulez ici le prix de votre vol avec Kiwi:

C’EST À VOUS!


Vous partez bientôt ou envie d’en savoir plus, dévorez le Lonely Planet Costa Rica!
Vous y êtes allé? Vous avez assisté au bal des paresseux, colibris et toucans? Partagez votre histoire!

Pour aller plus loin, lisez aussi