Ta Prohm

Si Angkor inspire tant de récits d’aventure et d’exploration, c’est bien pour son mystère, sa magie et son exceptionnelle beauté. Aujourd’hui, c’est une ville défaite, totalement reconquise par la jungle dévorante. Mais comment s’y retrouver et que faire en seulement 3 jours dans un site aussi immense? Je vous invite à découvrir le Angkor perdu, là où les touristes ne vous dérangeront pas, et à vivre, pour de vrai, ce que ça fait d’être un explorateur.

Redécouvrir Ta Nei, le temple perdu

Il fait horriblement moite. Une sorte de lourdeur haletante qui pèse tellement sur les épaules qu’elle vous fait fléchir les genoux. Il est 7h du matin, le jour est levé depuis 30 minutes seulement, mais déjà les rayons du soleil vous semblent une réelle difficulté qui ne va pas aller en diminuant. Le long du chemin de terre ramollie par la rosée de la nuit, les arbres aux longues branches tentent de faire barrage à votre avancée. Elles s’immiscent sur votre route, vous tendent des pièges, s’accrochent de leurs épines à vos vêtements. Elles ne souhaitent pas que vous découvriez leur havre de paix, que vous découvriez le temple perdu de Ta Nei. Le vélo glisse sur la glaise détrempée du sol. Et soudain, au détour d’un virage, il apparait. Majestueux. Sublime. Presqu’impertinent. Ta Nei n’est pas un temple qui se visite, c’est un temple qui se découvre. Perdu au milieu de la jungle khmer qui a repris ses droits sur les constructions humaines, sa majesté de jadis s’imagine dans les éboulis de pierre taillée. On se déplace à tâtons, maladroitement à travers les salles, à cheval sur des morceaux de temple déconstruits. Parfois ce sont des toiles d’araignée humides qui se collent à notre visage. Plus loin, un serpent froisse des feuilles en vous entendant approcher. Votre sang se glace. C’est ça le véritable esprit d’Angkor: cette magie d’un autre âge qui nous laisse découvrir la beauté du passé, comme si nous étions les premiers à y poser les yeux. Il n’y a que le méconnu Ta Nei pour vivre cette magie-là, un must incontournable du site.

Aller à Angkor: Destination Siem Reap

Pour se rendre sur le site, il faut d’abord passer par Siem Reap. C’est une ville dans le centre nord du Cambodge, à 8h de route de Phnom Penh en car, ou à 1h d’avion. A vous de voir en fonction de vos timings ce qui vous convient le mieux. Une chose est sûre: seuls les touristes y vont en avion. A Siem Reap vous découvrirez une petite ville rythmée par les flux touristiques. Ici, attendez-vous à trouver de nombreux restaurants, boutiques de souvenir et hôtels. Vous verrez, le touriste y est roi. Vous n’y passerez que la nuit rassurez-vous.

Se rendre à Angkor depuis Siem Reap

Entre Siem Reap et le premier temple, il faut compter 12km. Pour réaliser ce trajet, vous avez plusieurs options:

  • A PIED – je vous le déconseille fortement car vous n’aurez pas le temps de voir grand chose étant donné l’éloignement des différents sites. Vous verrez par la suite qu’il est clé de pouvoir facilement se déplacer sur le site.
  • A VELO – c’est ce que nous avions fait. Il faut compter 5$ par jour et par personne pour un vélo. Vous êtes ensuite libre de vous déplacer comme vous le souhaitez. Ma petite recommandation personnelle – sous réserve que vous ayez de bons mollets et de bons fessiers car vous allez faire pas mal de kilomètres.
  • EN TUK TUK – c’est le moyen préféré des touristes car le moins fatigant. Vous louez les services d’un pilote pour la journée. Compter 40$ pour la journée – mais attention, souvent ils vous emmènent aux endroits touristiques faciles d’accès. Ne comptez pas visiter des temples reculés avec ce système. Quel dommage – vous allez le voir plus bas, ce sont mes coups de cœur que vous allez rater.

organisation du site

Quand je suis arrivé sur le site, j’étais complètement perdu. Je défie tout visiteur de s’y retrouver du premier coup. Jamais je n’aurais imaginé une telle étendue. Imaginez une ville moderne que vous visitez: il y a aura différents monuments à différents endroits. Pour aller de la Tour Eiffel au Louvre, il y a du chemin à parcourir et on prend le métro. A Angkor c’est pareil, sauf qu’entre les deux monuments vous trouverez de la jungle, et qu’il n’y aura pas de métro pour faire le trajet.

Le piège, c’est que le site dans son intégralité s’appelle Angkor, et que le temple le plus connu s’appelle Angkor Wat. Mais ne vous y méprenez pas, Angkor Wat ce n’est qu’une infime partie du site que vous pourrez visiter. Alors en selle, on y va!

Plan d'Angkor Wat

Plan d’Angkor

Comme vous pouvez le voir sur l’échelle, le site est très étendu. Cela s’explique par son histoire: chaque souverain construisait un nouveau temple pour marquer son règne. Le centre névralgique religieux et culturel se déplaçait alors à chaque nouveau souverain. Vous allez parcourir beaucoup de kilomètres. De Angkor Wat au bassin oriental ce sont 6km, du bassin à Ta Prohm 3km, de Ta Prohm à Angkor Wat ce sont 9km par l’est et 11km par l’ouest. Ce à quoi il faut ajouter les 12km depuis Siem Reap (aller et retour 24km). Vous parcourrez facilement une trentaine de kilomètres par jour.

Tant à voir – décryptage des incontournables

  • Angkor Wat: le site par lequel vous arrivez depuis Siem Reap, le plus célèbre et sans doute le plus majestueux. Les toits des temples rappellent subtilement les fleurs de nénuphar fermées du bassin. De nombreux bas-reliefs sculptés retraçant l’histoire du peuple khmer. Un endroit majestueux qui figure sur toutes les cartes postales. C’est aussi le plus fréquenté. Préparez-vous au bain de foule avec les cars de touristes chinois.
  • Angkor Tom: un site très étendu où vous trouverez notamment le Bayon, la terrasse des éléphants et le palais. Vous pourrez aussi faire un tour du Bayon à dos d’éléphant. Vous pourrez faire de magnifiques photos sur les ponts d’accès à Angkor Tom (au Sud depuis Angkor Wat et à l’Est vers Ta Prohm). Bien que touristique, le tour à dos d’éléphant est un moment de détente très agréable où vous pourrez vous laisser bercer par le pas lourd du colosse d’Asie. Compter 15$ par personne.
  • Ta Prohm: le temple du film Tom Raider avec cet arbre mythique qui pousse sur le toit du temple. Entre reconquête par la nature et fièvre du sauvage, un must absolu. Ce temple est très visité et assez distant de l’entrée du site. Préférez vous y rendre le matin tôt.
  • Banteai Srei: le gigantesque bassin oriental avec son temple peu visité. Impressionnant par la taille surtout quand on pense à l’époque où il fut construit, creusé et entretenu à la main.
  • Ta Nei: mon coup de cœur avec un temple non reconstitué perdu au milieu de la jungle et peu voire pas visité – de quoi se sentir explorateur!

 

Combien de temps passer à Angkor

Tout dépend de votre intérêt bien sûr et du temps que vous aurez lors de votre séjour. Ma reco est d’y passer 3 jours. Cela vous coûtera 40$ de pass (alors que 20$ pour 1 jour). Mon conseil: évitez le site de 12h à 16h. La chaleur y est assommante. Programme recommandé:

JOUR 1

Vous passerez une petite demie heure à acheter votre pass au centre touristique avec photo webcam. Gardez-le bien sur vous à tout moment, vous pourrez être contrôlé sur le site. Chaque matin il sera poinçonné à l’entrée du site. Commencez la journée par le plus célèbre Angkor Wat, continuer sur le nord au Bayon, continuez tout droit sur la Terrasse des Eléphants et le Palais d’Angkor Tom. Passez le pont à l’est sur le magnifique temple de briques Ta Keo. Revenez le soir sur le site pour admirer le coucher du soleil sur le pont entre Angkor Tom et Angkor Wat. Je vous déconseille de le faire sur la colline à touristes entre Wat et Tom. Voilà ce que vous verrez sur le pont:

Coucher de soleil

Coucher de soleil

JOUR 2

Lever du soleil à Angkor Wat (arrivez à 4h30 au plus tard si vous voulez une bonne place car les cars de Chinois arrivent à 5h). Cela vous laissera du temps pour régler votre appareil et le stabiliser. Prévoyez une frontale car le site n’est pas éclairé. Poursuivez vers Ta Prohm puis Ta Nei – les deux plus exotiques avant l’arrivée des bus de touristes. Puis allez vous reposer à l’hotel le reste de la journée. En soirée vous pourrez faire du shopping à Siem Reap.

JOUR 3

Tour du Bayon à dos d’éléphant. Puis direction le bassin Banteai Srei (ou faites-le le jour 1 si vous êtes suffisamment en forme).

Où SéJOURNER A SIEM REAP

Je vous conseille un hôtel avec piscine. Après vous être levé à 3h30 pour le lever du soleil puis quatre heures de vélo et de marche dans une jungle humide par 35 degrés, vous serez heureux de vous délasser en mi-journée avant de retourner sur le site pour le coucher du soleil. Nous avions choisi le Silk d’Angkor Hotel. Il se trouve sur l’avenue principale menant au site, un excellent service et une belle piscine. Compter 75$ la chambre pour deux. Si vous êtes gay, je vous conseille le Men’s Resort, tout neuf, qui dispose d’un spa et d’une superbe piscine. Les chambres y sont spacieuses et design.

LA RUBRIQUE ÉLECTRICITÉ ET GEEK

Au Cambodge, les prises sont identiques à celles des Etats-Unis, une fiche plate à deux encoche. Vous en trouverez chez Amazon à moins de 10€. Mon conseil de grand voyageur: n’achetez qu’un seul adaptateur et branchez dessus une multi-prise française à moins de 10€. Vous pourrez y brancher vos téléphones et chargeurs d’appareils photo dans vos hôtels. Plus besoin d’acheter par 3 ou 4 les adaptateurs et ne pas savoir quoi en faire à votre retour! Ou de vous battre pour savoir qui va pouvoir se brancher en premier.

Et pour votre vol?

Compter entre 800 et 1200€ pour votre vol Paris Siem Reap. Vérifiez votre aéroport de départ et simulez ici le prix de votre vol avec Kiwi:

C’est à vous

Vous avez visité Angkor? Vous avez découvert un temple dont je ne parle pas? Des choses ont changé? Laissez un commentaire!

Pour aller plus loin, lisez aussi