Vous l’avez certainement vu sur internet. Sossusvlei c’est ce magnifique désert rouge au cœur de la Namibie. Des dunes à perte de vue, un paysage digne du film Seul sur Mars, quelques autruches par ci par là qui paissent les rares touffes d’herbe. Mais ce qui est si singulier ici, c’est une chose aussi simple que de contempler le lever du soleil du haut d’une dune. Alors dès 4 heures du matin, prenez vos céréales Milo sous le bras (l’équivalent local des Chocapic) et rendez-vous sur le haut d’une dune pour une aube des plus mémorables.

Jamais l’aube n’aura été aussi magique

Imaginez un monde fait de sable rouge. Devant vous, le soleil se lève d’une lenteur infinie. Vous êtes confortablement installé sur le sommet d’une dune que vous avez péniblement gravie, éclairé de votre seule frontale. D’une main, vous tenez votre bol de céréales Milo, et de l’autre un cidre Savanna Dry. Petit à petit, une lueur rouge puis jaune s’élève depuis le derrière des dunes en face de vous. C’est un univers de lueurs qui vous fait face. Les dunes éclairées par le soleil se parent d’une délicieuse poudre d’or. Ceux dans l’ombre se parent d’une somptueuse couverture safranée. Petit à petit, le disque jaune s’élève et bénit cet univers encore endormi. Vos yeux s’habituent progressivement à cette clarté incongrue qui envahit votre univers. Ils se plissent, se ferment puis se concentrent sur cette élévation progressive. Des halos éblouissants vous font face. Votre univers se rougit ; une nouvelle journée commence, insufflée par cette lumière inédite. Elle laissera dans votre mémoire l’empreinte éternelle du plus beau lever de soleil qu’il vous a été donné de rencontrer.

A Sossusvlei, Un monde de dunes rouges

Rouge – c’est le mot qui restera certainement le plus présent dans votre mémoire ici. Riche en fer, le sable s’oxyde et colore le mica de rouge lorsqu’il rouille. C’est cette couleur si particulière qui rend Sossusvlei si unique. Attention, cela reste un désert. L’après-midi, le sable est particulièrement brûlant et vos pieds s’en souviendront. Rouler en Jeep jusqu’au pied des dunes est déjà toute une épreuve. A chaque tour de roue, vous sentez que l’enlisement peut survenir d’un moment à l’autre. Une fois garée à l’ombre d’un petit arbre rabougri, vous vous lancez à l’assaut de ces dunes pour une pause méritée au soleil sur la cime. L’ascension est rude et pénible, mais mémorable. Ecoutez. Vous entendez ce silence? Quelques cris d’oiseaux ici et là, et le calme absolu d’un désert africain.

Un paysage de contrastes

La photo célèbre ici, c’est l’arbre desséché devant les dunes rouges. Elle a fait plusieurs fois la couverture du Lonely. Alors si vous en avez l’occasion et que comme moi vous aimez refaire les clichés de leurs couvertures, ici vous pourrez vous en donner à coeur joie. Terre beige craquelée par le manque d’eau, dunes rouges à perte de vue, arbres noirs brulés par le soleil – voilà le visage de cet endroit mythique. Profitez-en pour admirer le paysage, un délicieux Savanna Dry à la main. Observez les autruches devant ce contraste de rouge – saisissant.

Non loin du campement, vous pourrez aussi visiter le canyon. Il s’agit d’un sillon entre deux falaises creusé par le passage d’un ruisseau pendant des millénaires. Rien de bien fou: quelques marres d’eau croupie par ci par là avec des oeufs de moustiques. Cependant, il s’agit d’une des rares balades où vous pourrez trouver de l’ombre.

A la tombée de la nuit, rejoignez le campement pour un barbecue en pleine savane, à quelques mètres du désert rouge. Un peu de viande grillée grignotée sur une broche encore chaude – voilà de quoi rendre pittoresque votre séjour à Sossusvlei.

La mythique station essence sur la route de Sossusvlei

Sur la route depuis Swakopmund, à Solitaire, vous trouverez la célèbre station essence de la ville. En fait de station essence, il s’agit d’un véritable bric à brac d’aventurier, qui va du couteau suisse aux pièces de voiture, en passant par les murs en métal et les chapeaux d’explorateur. Vous y verrez aussi une exposition de vieilles voitures en train de rouiller dans la cour que le sable ensevelit progressivement. C’est aussi un des rares endroits où vous pourrez trouver des glaces en Namibie.

Conseils pour Sossusvlei, Namibie

Comment y aller

La voiture sera votre meilleure option, et même plutôt le 4×4. Pour s’y rendre, vous roulerez principalement sur une piste de terre et de pierres. Le site se trouve à 5 heures de Windhoek et à 6 heures de Swakopmund. Uniquement une fois arrivé, vous aurez une route goudronnée pour vous rendre aux dunes. Vous devrez aussi rouler sur du sable, alors gare à l’enlisement. Voir ici les infos pour louer un 4×4 en Namibie.

Votre vol vers la Namibie

Tenté? Comptez 1000-1200€ selon la saison. Il se peut que vous deviez passer par Francfort ou l’Afrique du Sud. Vérifiez votre aéroport de départ et simulez ici le prix de votre vol avec Kiwi:

dormir

Déployez les tentes qui se trouvent sur le dessus de votre 4×4 au camp Sesriem. Un camp éco conçu qui vous proposera des sanitaires et une piscine assez large (un must par ces températures ultra chaudes). Compter 10€ par personne la nuit. Vous pourrez faire du feu et griller votre viande à votre guise en dégustant un délicieux Savanna Dry rafraichi dans votre 4×4.

 

La rubrique électricité et geek

En Namibie, les prises sont spécifiques, trois pics ronds en triangle. Vous en trouverez chez Amazon à moins de 10€. Mon conseil de grand voyageur: n’achetez qu’un seul adaptateur et branchez dessus une multi-prise française à moins de 10€. Vous pourrez y brancher vos téléphones et chargeurs d’appareils photo dans vos hôtels. Plus besoin d’acheter par 3 ou 4 les adaptateurs et ne pas savoir quoi en faire à votre retour! Ou de vous battre pour savoir qui va pouvoir se brancher en premier.


 

Et vous, êtes vous allé à Sossusvlei? Vous en rêvez? Commentez!

Pour aller plus loin, lisez aussi