Phare de Bodie Island, Caroline du Nord

Il existe des légendes, qui se content de génération en génération. Elles émerveillent, elles fascinent, elles effraient. Et parfois, au-delà de la légende, c’est une histoire tellement mythique qu’elle en devient légende. C’est le cas de la colonie perdue de Roanoke, aux Outerbanks en Caroline du Nord, aux Etats-Unis.

la caroline du nord? c’est quoi? c’est oÙ?

Quand j’ai rendu visite à Marie en Caroline du Nord, une amie qui vit à Raleigh, je ne m’attendais pas du tout à découvrir un état charmant, à l’abondant passé historique. La Caroline du Nord, grosso modo, c’est logé entre New York et la Floride, et on y trouve entre autres l’université Duke, célèbre dans le monde entier avec son campus qui rappelle Harry Potter. C’est peu visité, et pourtant si vous passez par là, je vous garantie que cela vaut le détour. Alors j’ai demandé à Marie de partir le weekend sur un road-trip. Nous nous sommes mis d’accord sur un petit parcours: de Raleigh, nous allions rouler vers la cote pendant 3 heures, 300 kilomètres, jusqu’à l’île de Roanoke sur les Outerbanks et y passer le weekend.

TOUT Commence par UN ROAD-TRIP EN MINI COOPER

Tout road-tripper sait qu’il faut soigner sa monture. Pour ce road-trip en Caroline du Nord, c’est la Mini Cooper qui s’est imposée. Le petit bolide se déplace à toute allure sur la Highway 64 droite qui perce de nombreuses forêts parées de couleurs d’automne en ce mois d’octobre: c’est le cuivre, l’or et le kaki qui bordent l’asphalte.

La mythique île de roanoke et les outerbanks

Nous passons le pont qui relie l’île au continent et nous dirigeons vers les dunes. Envie de mer en ce mois d’automne. Les dunes sont immenses et donnent sur une sorte de lagune peu profonde et un peu marécageuse. Baignade non recommandée. Les oiseaux volent et virevoltent au dessus de nos têtes pendant qu’un vent marin fouette délicatement notre visage.

le mystère de la colonie perdue de roanoke

Au Fort Raleigh sur l’île, nous découvrons un des plus grands mystères du peuplement des Etats-Unis. En 1585, un premier navire de peuplement britannique débarque sur les côtes de la Caroline du Nord. Très vite, après seulement deux ans, les colons tombent malade et manquent de vivres. Le capitaine de l’expédition décide de rentrer en Angleterre chercher des provisions et retourner au plus vite auprès des colons qui restent sur place. Mais la Reine Elizabeth I, en guerre avec l’Espagne, le retient 6 ans en Europe. Ce n’est que 7 ans après qu’il retourne à Roanoke avec de quoi faire subsister les colons. Mais à son retour sur l’île: personne. Seul vestige de la présence de ses compatriotes: le fort construit à leur arrivée en l’état, et un message CROATOAN gravé sur le tronc d’un arbre, message qui demeure toujours mystérieux pour les historiens d’aujourd’hui.

Fort Raleigh à Roanoke Island USA

Fort Raleigh à Roanoke Island USA, unique vestige de la colonie perdue

à Manteo, une brasserie qui vaut le détour

C’est à Manteo sur l’île que nous décidons de boire un verre. C’est une ville qui a le cachet typique des villes côtières de l’Est des Etats-Unis, un esprit Cape Cod avec ses bateaux et ses phares. Après quelques pas sur le ponton, passez par le Full Moon Cafe & Brewery. Totalement désert en ce mois d’octobre, vous y découvrirez des bières brassées ici même par le maître de maison Kev: entre autres la Lost Colony, Paddy Wagon ou la Baltimore Blonde – toutes absolument délicieuses. Il vous racontera les légendes autour de la colonie perdue et ses secrets de concoction pour une délicieuse mousse maison.

L’œil de Bodie Island sur les outerbanks

Le lendemain, sous un magnifique soleil, nous faisons route vers les Outerbanks et Bodie Island, le morceau d’île encore plus vers le large. Ici l’herbe est très marécageuse, et les moustiques sont rois. On imagine l’enfer qu’ont dû vivre les colons fraîchement débarqués d’Angleterre. On imagine alors, à l’emplacement même de ce phare, les dizaines de regards de ces colons abandonnés à eux-mêmes, scrutant chaque matin pendant 7 ans l’horizon, dans l’espoir qu’une voile britannique leur apporte le salut et un nouvel espoir de vie nouvelle. Avant de disparaitre sans laisser de trace et de devenir le plus grand mystère du peuplement des États-Unis. Et c’est sous l’œil élevé de ce phare habillé de noir et blanc que nous profitons des derniers instants de la mer de Caroline du Nord avant de rentrer sur Raleigh.

CONSEILS POUR les outerbanks, caroline du nord usa

Vous êtes tentés de vous faire la malle en Caroline du Nord? En road-trip? Excellent choix, reste maintenant à faire le plein de conseils avisés avant le départ.

A METTRE DANS VOTRE MALLE

Pour conduire n’oubliez pas votre permis français et votre passeport. Un permis international n’est pas nécessaire en Caroline du Nord (seulement en Floride aux USA). Soyez prudent et suivez-bien les panneaux, ainsi que les indications d’un sheriff si vous en croisez un.

Comment s’y rendre?

Comptez 800-1000€ pour votre aller-retour vers Raleigh depuis Paris. Vérifiez votre aéroport de départ et simulez ici le prix de votre vol avec Kiwi:

Où dormir?

En road-trip aux États-Unis, c’est le motel qui s’impose. Il est pratique, pas très cher et situé en bordure de route. Vous n’y trouverez pas un top confort ou un cachet, mais ça fait bien le job. Nous avons séjourné au Rodeway Inn sur Bodie Island pour un prix tout à fait acceptable. Assez vide en ce mois d’octobre.

Que manger?

Mon petit péché en road-trip: tester tous les Wendy’s. Une chaine de fast-food que nous n’avons pas en France et qui fait des hamburgers the old way. C’est particulièrement bon (et peut etre gras aussi). Je vous recommande tout particulièrement le Baconator – cheeseburger avec tranches de bacon grillées – et pour environ 6$, pourquoi ne pas se faire plaisir?

Où louer votre voiture?

Vous pouvez obtenir votre véhicule directement à l’aéroport de Raleigh à votre atterrissage. Pour bénéficier des meilleurs tarifs, passez par un comparateur comme RentalCars – un super opérateur qui vous aide à trouver moins cher parmi tous les loueurs. Plutôt que de passer par le loueur en direct, RentalCar vous fera économiser quelques euros pour votre location de voiture. Pensez également à payer avec une Visa Premier, American Express Gold ou Mastercard Gold afin de ne pas avoir à prendre l’assurance franchise chez le loueur de voiture (elle est offerte avec votre carte bleue en cas de dommage).

C’est à vous!

Vous y êtes allé? Vous avez rencontré Kev? Vous avez résolu le mystère de la colonie perdue? Partagez vos bons plans et trouvailles!

Pour aller plus loin, lisez aussi