On connait la Jordanie pour sa mythique Petra, la vallée du Jourdain, la mer morte et Aqaba, la perle de la plongée en mer rouge. Mais on la connait moins pour son somptueux désert rouge classé à l’UNESCO: le Wadi Rum, rendu célèbre par Lawrence d’Arabie. Récit d’une sublime journée dans ce magnifique désert rubis.

Le Wadi Rum, avec son sable poudre de rubis

Rouge. En voilà un joyau de désert. Lourde chaleur dans l’air. C’est aussi une chaleur chromatique qui se dégage du sable. Une poudre fine et légère, qui s’envole délicatement à chaque pas. Et se repose avec légèreté. Et cette couleur d’une intensité rare. A vrai dire, rouge ne serait pas le mot adapté. C’est un mélange de rouge et de bleu, mais en aucun cas jaune. Une couleur unique, intensément chaleureusement et magiquement composée qui règne en ces lieux inhospitaliers. Quelques chameaux blonds ou bruns arpentent avec assurance le sol brûlant. A travers les espadrilles, c’est comme marcher sur des plaques de cuisson. Etonnamment, si on enterre ses pieds dans le sable, c’est une fraicheur inattendue qui prend le relai. On comprend mieux l’importance de ces grottes rafraichissantes et de ses sources vénérées comme des gardiennes de la vie bienfaisantes. Ici et là quelques buissons desséchés rappellent la dureté de cet élément naturel.

A toute vitesse sur le sable chaud du désert, la Jeep métallisée semble d’un autre monde. Sa couleur s’oppose fortement à la poudre de rubis qui semble s’enflammer sous le soleil du désert.

Et c’est alors qu’on imagine sous le soleil les rubis scintiller sur le sol. Facettés par le vent, ils renvoient une lumière rougissante et délicatement chatoyante. Un véritable bonheur des plus simples, un régal pour les yeux, et une couleur décidément inoubliable. Rejoignez vite la Jeep qui vous emmène vers d’autres aventures!

Les arches courbent le dos

Naturellement façonnées par le temps, le vent et la rare pluie, les arches du Wadi Rum sont des témoins de la force hasardeuse qui transforme les gigantesques déserts. Avec précaution et si vous n’avez pas le vertige, vous pourrez goûter aux vertigineuses sensations, à 30 mètres au dessus du sable.

Les grottes, témoignages de la mémoire bédouine

Votre guide vous mènera également vers les sculptures et inscriptions dans les grottes du désert, témoin de la vie nomade des bédouins. Loin de la tente et de son accueillant thé à la menthe, les habitants du Wadi Rum ont laissé à la postérité une empreinte de leur histoire et de leurs légendes, directement sur la roche.

La source de Lawrence

A proximité de la source de Lawrence d’Arabie, vous trouverez, perdu dans l’immensité rougissante de ce désert jordanien, un petit arbre verdoyant. C’est l’arbre de Lawrence, luxuriant, majestueux et fier, presqu’exubérant dans cette chaleur et ce rouge. C’est à dos de chameau qu’on la rejoint, et qu’on profite de son ombre généreuse pour faire une pause ombragée. Profitez-en, c’est délicieux!

Arbre de la source de Lawrence

Arbre de la source de Lawrence

Conseils pour le Wadi Rum, Jordanie

Vous êtes tentés de vous faire la malle au Wadi Rum? Excellent choix, reste maintenant à faire le plein de conseils avisés avant le départ.

Comment se rendre au Wadi Rum?

Compter entre 400 et 600€ pour votre vol aller retour vers Amman, le moins cher étant souvent Turkish. Vérifiez votre aéroport de départ et simulez ici le prix de votre vol avec Kiwi:


Une fois arrivé à Amman, il vous faudra louer une voiture pour vous rendre à l’entrée du Wadi Rum. Compter 3-4h de route. Les routes sont larges et peu fréquentées donc a priori pas de souci de conduite. Pensez à vous munir de votre permis national et de l’international.

Comment visiter le Wadi Rum?

Vous pénétrez dans une zone protégée et sauvegardée, classée à l’UNESCO. Vous ne pouvez pas entrer et vous balader avec votre voiture ou à pied comme si vous étiez dans une forêt. Une fois sur place, vous devrez vous rendre au Visitor Center du Wadi Rum et choisir votre prestation. On vous assignera un guide pour la journée ou pour plusieurs jours selon l’option que vous choisirez. Compter 40-50€ par personne pour une journée avec Jeep, thé et déjeuner. Vous pouvez également choisir l’option nuit sur place dans le désert avec diner bédouin et ciel d’étoiles. Faute de temps, ce n’est pas celle que nous avions choisi. Libre à vous de vivre votre aventure préférée!

Jeep ou chameau?

Les must-see du désert ne sont pas si proches (gravures, arches, source etc). Aussi je vous conseillerais plutôt l’option Jeep. Rien ne vous empêche ensuite pour finir la journée de finir avec une balade de 3 heures en chameau que vous paierez à un gamin du village. Vous vous rendrez à la source et rentrerez au village.

A mettre dans votre malle

Le soleil est particulièrement difficile dans le désert. Prévoyez chapeau, lunettes (la réverbération sur le sable est importante), et beaucoup d’eau. Je vous conseille de vous y rendre avec deux litres par personne dans votre sac. Pas d’oasis en plein désert pour remplir vos bouteilles ou piquer une tête alors prévoyez large! Pour en savoir plus et partir sans rien oublier, consultez l’article 10 choses essentielles pour la Jordanie!

Où séjourner? Le bon plan

Le bon plan, c’est d’aller en Jordanie pendant Ramadan: les hôtels de luxe quatre et cinq étoiles sont en général à -30%, ce qui permet de se faire plaisir pour pas grand chose. Si vous ne dormez pas dans le désert, optez pour une nuit à Aqaba qui se trouve à 1h de route. Pour ma part, j’ai opté pour le Double Tree by Hilton: c’est l’hôtel vue sur le port, grand confort avec piscine à l’ombre. Bien agréable après six heures de marche par 42 degrés. Avec la remise de 30% et à trois personnes dans la chambre, comptez entre 40 et 50€ la nuit par personne.

Envie de préparer votre voyage?

Le Lonely Planet Jordanie sera votre meilleure source d’infos. Plan, idées d’itinéraire et de programme. Rien ne vous échappera.

Et pour votre valise: 10 choses essentielles à mettre dans votre valise pour la Jordanie.

C’est à vous!

Vous y êtes allé? Vous avez fait des sauts dans le désert rouge? Pris le thé en imaginant Lawrence d’Arabie traverser ce désert? Partagez vos bons plans et trouvailles!

Pour aller plus loin, lisez aussi