Parfois, il suffit juste de faire quelques pas pour se retrouver dans un univers tellement différent qu’il vous en fait oublier la réalité, pas vrai? A Bogotá, au pied de Monserate, derrière la place de la cathédrale, se cache le quartier historique de la Candelaria récemment réhabilité. Entre kaléidoscope de couleurs et voyage dans le temps, un moment en suspens comme on les aime.

Ici, tout n’est que couleurs

Parfois, on ne sait sur quel pied danser. Tant de couleurs, tant d’intensité que la tête tourne. Est-ce la chaleur de l’après-midi qui pèse si lourd? Le sac à dos autant rempli? L’altitude qui se fait sentir dans les jambes? C’est amusant comme chaque maison, chaque bâtisse, chaque bloc arbore fièrement ses propres couleurs. Ici, vous ne trouverez pas deux maisons aux couleurs identiques. Les balcons de bois laissés naturels tranchent fortement avec la généreuse peinture. Ici, le mot d’ordre est simple: tout sauf du blanc. Le taxi jaune qui s’engouffre dans la ruelle semble bien pâle face à toutes ces façades. Finalement, c’est la petite église qui s’enfonce dans le sol qui est restée blanche immaculée, comme si la couleur n’était pas permise pour cette maison insolite. La Candelaria, c’est ce cocktail de couleurs, où la profusion est reine, tous les mélanges sont permis et la dégustation des yeux se fait abondante. Le café noir que vous y dégusterez aura un goût étonnamment coloré, vous verrez.

Ici, la rapidité se fait lenteur

Vous le constaterez vite dans la rue, ici les Colombiens vivent l’instant présent, et cet instant dure longtemps, très longtemps. Une marche lente et imprécise, un regard posé et assuré, ici le temps n’a pas de limite. Un changement radical qui vous dépaysera forcément. C’est presque comme si le drapeau qui flotte au balcon s’agite en slow-motion. Une lente valse au son de la brise citadine, un mouvement incertain, tout en lenteur. Flâner à la Candelaria, c’est la véritable manière de l’appréhender.

A la Candelaria, rencontre insolite et dégustation sans couleur

Poussez la porte du Juan Valdez de la Candelaria pour déguster un véritable café colombien. Espresso, americano, avec ou sans lait – quel sera votre craquage du jour? C’est ensuite à l’ombre du patio intérieur, préservé du bruit de la rue, au bord d’une fontaine que vous pourrez savourer votre infusion noire. Un moment précieux comme il s’en fait peu dans cette ville.

Teresa rencontrée à la Candelaria de Bogota

Teresa rencontrée à la Candelaria de Bogota

A la sortie du café, je suis accosté par une douce grand-mère. Plutôt chic avec son gilet prune et ses boucles d’oreilles, elle me regarde avec ses grands yeux noirs et son large sourire. C’est sûr, j’ai l’air d’un touriste avec mon sac à dos, mes lunettes et mon gros zoom d’appareil photo. Et c’est justement ce qui l’intéresse. L’espagnol, je ne le parle pas, je le baragouine avec un mélange d’italien et de français. C’est alors que la plus lunaire des conversations s’engage, une de ces conversations où on dit « oui » sans avoir compris, où on acquiesce de la tête en se demandant bien ce qu’on a pu vous dire. Je comprends qu’elle me demande d’où je viens et ce que je fais ici. Je lui explique que j’habite à Paris et que j’ai rendu visite à des amis qui vivent à Bogotá. Que sa ville est sublime et qu’elle a bien de la chance d’y vivre. C’est alors qu’elle me prend dans ses bras et m’embrasse comme son petit-fils. Moment d’émotion inoubliable à la Candelaria avec la douce Teresa.

Conseils pour Bogotá, Colombie

Comment y aller

Paris-Bogotá est une destination fréquente d’Air France ou des compagnies américaines (via les US – attention si escale aux USA, ESTA obligatoire), et parfois en promotion sur Air France. Un prix moyen de 800-1,000€ l’aller retour en éco. Vérifiez votre aéroport de départ et simulez ici le prix de votre vol avec Kiwi:

Comment y circuler

Facile de s’y déplacer à pied – néanmoins pour plus de sécurité misez aussi sur les taxis officiels. Notez qu’il est possible de demander à un hôtel ou un restaurant d’en appeler un pour vous.

Où dormir

Mon conseil: séjournez au cœur de la Candelaria, à deux pas de la cathédrale, dans une maison coloniale typique, comme Casa Abadia. Compter environ 55€ la nuit pour deux.

La rubrique électricité et geek

En Colombie, les prises sont identiques à celles des Etats-Unis, une fiche plate à deux encoche. Vous en trouverez chez Amazon à moins de 10€. Mon conseil de grand voyageur: n’achetez qu’un seul adaptateur et branchez dessus une multi-prise française à moins de 10€. Vous pourrez y brancher vos téléphones et chargeurs d’appareils photo dans vos hôtels. Plus besoin d’acheter par 3 ou 4 les adaptateurs et ne pas savoir quoi en faire à votre retour! Ou de vous battre pour savoir qui va pouvoir se brancher en premier.

Faire votre valise

Les 10 choses essentielles à mettre dans votre valise sur le blog.

C’EST À VOUS!

Vous y êtes allé ou vous prévoyez de vous y rendre? Avez-vous coursé les pigeons devant la cathédrale? Dégusté un café à la Candelaria? Racontez.

Pour aller plus loin, lisez aussi