Il est de ces langages universels: un ballon, un sourire, une invitation. Une découverte du bidonville de Soweto comme on ne s’y attend guère. A vélo à la rencontre avec l’histoire, puis à la rencontre des enfants joueurs qui y habitent, la découverte de ce quartier mythique devient la partie de jeu la plus inattendue et la plus mémorable qu’il nous a été donnée de vivre. 

Le ballon roule, les sourires et les rires s’en mêlent

Parfois, c’est par le regard que se disent les choses. Dans ces petits yeux noirs, c’est un éclair de lumière qui traverse l’iris. Puis, un ballon blanc et noir rebondit dans ses mains. Encore, et encore. Et soudain, sans prévenir, le ballon est lancé sur l’herbe jaunie par le soleil, et ce sont une vingtaine de paires de jambes qui prennent d’assaut la sphère bicolore. De pied en pied, mètre après mètre, le ballon se rapproche des buts et le franchit sans peine. Exaltation et éclats de rire! Cette rencontre inattendue, cette partie de foot insolite, c’est aussi tout un symbole. Un moment où la couleur ne compte pas, où seuls les sourires comptent. Soweto est un lieu de partage, d’échange et de moments partagés. Une ville dans la ville où les sourires sont omniprésents, l’amitié comme flottant dans l’air. Un quartier  passion qu’on a plaisir à découvrir, à partager, à vivre.

Des rues de terre, de pavés et d’asphalte

A vélo, Soweto ne se visite pas de la même manière. On serpente entre les maisons, on se prend dans les nids de poule, on dérape sur le sable et la terre rouge d’Afrique. Il est facile de s’arrêter où bon nous semble. Les lieux de pèlerinage obligatoire: la maison de Nelson Mandela et la maison de Desmond Tutu. Charmaine notre guide nous montre les écoles, les marchés, et déniche les bars, souvent cachés à l’arrière des maisons. Les gens vous saluent à chaque coin de rue, les enfants courent à côté de votre vélo.

Dans ce bar où nous dégustons à l’ombre une bière, les enfants nous assaillent, jouent avec nous et nous invitent à danser avec eux sur la musique. Pourrez-vous y résister?

Des toits de tôle à perte de vue

Du haut de la tour Oppenheimer, c’est une vue panoramique du quartier qui s’offre à vous: une gigantesque mosaïque de toits de tôle, ocre, rouge, orange, bordeaux qui s’entremêlent dans une organisation faussement irrégulière.

Vue panoramique de Soweto

Vue panoramique de Soweto

On mesure mal l’étendue de Soweto. Du haut de cette tour, avec le soleil à son zénith, on voit toute la démesure de ce bidonville. Une véritable ville dans la ville.

Et les portraits touchants de Soweto

Conseils pour Soweto & Johannesbourg, Afrique du Sud

Votre balade à vélo dans Soweto

Contactez Charmaine Dlamini. Charmaine est originaire de Soweto et y vit encore aujourd’hui. Elle en connait les moindres recoins, l’histoire et surtout elle connait aussi les codes de sécurité de ce quartier. Elle sera votre guide, conseil et bodyguard en même temps. Il vous en coutera environ 500ZAR, soit 50€, location de vélos comprise, une somme dont Charmaine reverse plus de 50% à son quartier pour l’éducation des enfants et la santé. Une visite solidaire, comme si vous étiez un local.

Votre hôtel

Johannesbourg est une grande ville et les bons hôtels sont souvent chers. 12 Decades Art Hotel, un peu excentré du centre de la ville (ce qui n’est pas un souci étant donné que vous ne vous baladez pas à pied dans Johannesbourg), vous offre un hébergement de qualité, bien décoré, et au prix de 45-50€ la nuit.

Soyez prudents

L’Afrique du Sud est un pays à forte criminalité, je ne vous apprends rien. Alors restez sur vos gardes et surtout soyez discrets. Charmaine saura vous guider et vous conseiller, mais ne tentez pas le diable. Pour en savoir plus, 10 choses essentielles pour vos bagages en Afrique du Sud.

Votre vol vers l’Afrique du Sud

Compter 700-900€ sur compagnie régulière Air France ou South African Airways. Vérifiez votre aéroport de départ et simulez ici le prix de votre vol avec Kiwi:

Louer votre voiture à Johannesbourg

Vous pouvez obtenir votre véhicule directement à l’aéroport à votre atterrissage. Pour bénéficier des meilleurs tarifs, passez par un comparateur comme RentalCars – un super opérateur européen qui vous aide à trouver moins cher parmi tous les loueurs. Plutôt que de passer par le loueur en direct, RentalCar vous fera économiser quelques euros pour votre location de voiture. Pensez également à payer avec une Visa Premier, American Express Gold ou Mastercard Gold afin de ne pas avoir à prendre l’assurance franchise chez le loueur de voiture (elle est offerte avec votre carte bleue en cas de dommage).

 

La rubrique électricité et geek

En Afrique du Sud, les prises sont spécifiques, trois pics ronds en triangle. Vous en trouverez chez Amazon à moins de 10€. Mon conseil de grand voyageur: n’achetez qu’un seul adaptateur et branchez dessus une multi-prise française à moins de 10€. Vous pourrez y brancher vos téléphones et chargeurs d’appareils photo dans vos hôtels. Plus besoin d’acheter par 3 ou 4 les adaptateurs et ne pas savoir quoi en faire à votre retour! Ou de vous battre pour savoir qui va pouvoir se brancher en premier.

 

Préparer votre voyage

Cet article vous a fait fondre? Alors préparez votre voyage dès maintenant avec le Lonely Planet Afrique du Sud! Consultez également les conseils bagages et essentiels à emporter ici.

C’EST À VOUS!

Vous y êtes allé? Avez-vous pu faire du vélo avec Charmaine? Racontez…

 

Pour aller plus loin, lisez aussi